La Place Financière Monégasque
 

 L’origine de la place financière monégasque remonte à la fin du 19ème siècle. Aujourd’hui, la Place financière monégasque peut s'enorgueillir d'un réseau très étoffé, s'articulant autour d’une quarantaine de banques de plein exercice (appartenant à de grands groupes), et plus d’une cinquantaine de sociétés de gestion de portefeuille et de fonds. Elle est ainsi devenue l’un des points forts de l’économie de la Principauté, étant à la fois prospère, solide, parfaitement régulée,  professionnelle et reconnue au plan international.

 

 Les dirigeants et le personnel des établissements financiers installés en Principauté sont soumis au secret professionnel. Celui-ci a pour objet de garantir le bon fonctionnement du secteur bancaire et financier qui repose sur la confiance des clients et répondprincipalement à la protection des intérêts de ceux-ci.
Le non-respect de ce secret est sanctionné par les peines édictées par l’article 308 du Code pénal. Comme dans tous les pays où existe un système financier organisé, le secret professionnel n’est pas opposable aux Organismes de surveillance du système bancaire monégasque et de Lutte contre le Blanchiment, eux-mêmes soumis au secret professionnel, ni aux autorités judiciaires monégasques, agissant dans le cadre d’une procédure pénale. Ce même secret peut être levé selon les cas en fonction des accords internationaux conclus par Monaco.